Chaintrust rejoint le groupe Visma | Lire l’article

Qu’est-ce que la comptabilité d’engagement ?

comptabilite-engagement-Chaintrust

Sommaire

Dans l’univers de la comptabilité, deux méthodes se distinguent : la comptabilité d’engagement (accrual accounting) et la comptabilité de trésorerie (cash accounting). Dans cet article, nous allons nous intéresser à la comptabilité d’engagement. En quoi consiste cette méthode, quels en sont les grands principes, quels avantages et inconvénients… Autant de questions auxquelles nous allons répondre.


La comptabilité d’engagement : rapide définition

La comptabilité d’engagement est une méthode de comptabilisation qui consiste à enregistrer les transactions dès qu’elles sont acquises ou engagées. En d’autres termes, les revenus sont comptabilisés au moment où la vente est réalisée (ou que la prestation de service est fournie), même si l’argent n’a pas encore été encaissé.


De même, les dépenses sont enregistrées au moment où une obligation est contractée, même si le paiement n’a pas encore été effectué. Cette méthode nécessite donc un enregistrement chronologique assidu sur l’ensemble des mouvements qui affectent le patrimoine de l’entreprise.


À lire aussi : qu’est ce que la comptabilité de trésorerie ?

Dans quels cas est-ce obligatoire ?

Certaines entreprises ont l’obligation d’adopter une comptabilité d’engagement. C’est notamment le cas pour :

  • Les entreprises qui relèvent des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) pour leur activité, à l’exception des micro-entreprises ;
  • Les sociétés commerciales (EURL, SARL, SAS, SASU, etc) qui sont soumises à l’impôt sur le revenu (IR) ou à l’impôt sur les sociétés (IS) ;
  • Les sociétés d’exercice libéral (SEL).

Enfin, certaines associations sont tenues à la comptabilité d’engagement, tout comme les comités d’entreprise (CE) dont les ressources sont supérieures à 153 000€.


Comment tenir une comptabilité d’engagement ?

La comptabilité d’engagement doit être respectée dans l’ensemble des documents comptables tenus par l’entreprise et comporter les informations suivantes :

  • La date d’émission de la facture, c’est-à-dire le début de l’obligation de paiement ;
  • La date d’encaissement ou de décaissement, c’est-à-dire le jour du paiement effectif de la facture.

Ces éléments constituent les bases de la comptabilité d’engagement, permettant de suivre avec précision les engagements et les transactions financières de l’entreprise. L’inscription correcte de ces informations à travers l’ensemble des documents comptables garantit que les flux financiers sont enregistrés au moment approprié, ce qui contribue à une vue fidèle et à jour de la situation financière de l’entreprise.


À lire aussi : comptabilité d’engagement VS comptabilité de trésorerie

Les outils qui vous accompagnent dans votre comptabilité d’engagement

La comptabilité d’engagement est une méthode exigeante et fastidieuse. Afin d’optimiser votre efficacité, l’utilisation d’outils spécifiques s’avère essentielle.


Dans cette optique, Chaintrust se positionne comme une solution dédiée à simplifier le quotidien des experts-comptables. Notre outil automatise l’ensemble de votre saisie comptable, ce qui permet d’améliorer la productivité des collaborateurs.


Concrètement, lorsqu’un dossier est créé sur Chaintrust, il vous suffit de déposer vos pièces comptables. Notre OCR couplé à une IA va alors lire et classer les pièces dans les bons comptes à partir de votre FEC. Il vous suffira ensuite de télécharger vos écritures et de les importer dans votre logiciel comptable.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Réservez dès maintenant votre démo personnalisée !

Quels sont les avantages et les inconvénients de la comptabilité d’engagement ?

 

Les avantages

  • Avoir une vue précise de la santé de l’entreprise : cette méthode prend en compte à la fois les engagements futurs et les créances, ce qui contribue à une évaluation plus approfondie de la performance globale de l’entreprise ;
  • Planification à long terme : en enregistrant les transactions dès qu’elles sont engagées, la comptabilité d’engagement permet une anticipation plus précise des obligations financières à venir. Cette prévoyance facilite la prise de décisions éclairées ;
  • Conformité aux normes comptables : pour certaines entreprises, la comptabilité d’engagement est nécessaire afin de respecter les normes comptables et réglementaires.

 

Les inconvénients

  • Mode de comptabilité plus complexe : en raison de l’enregistrement de transactions non-monétaires et d’ajustements comptables. Cette méthode n’est donc pas la plus adaptée pour les petites structures comme les TPE-PME ;
  • Nécessite plus de temps alloué à la saisie comptable : car la comptabilité d’engagement multiplie le nombre d’écritures. En effet, elle oblige les experts-comptables à effectuer deux enregistrements distincts : d’abord la facture d’achat ou de vente, puis le règlement associé. C’est pourquoi il est vivement recommandé de vous doter d’outils pour votre tenue comptable.

 

La comptabilité d’engagement offre une vue globale de la santé financière d’une entreprise, tout en nécessitant une gestion minutieuse. Cette méthode permet de renforcer votre rôle de conseiller financier auprès de vos clients. Vous les aidez à planifier leurs flux de trésorerie à long terme et à anticiper leurs obligations fiscales à venir. En fournissant des analyses plus approfondies grâce à cette méthode, vous établissez une relation de confiance avec vos clients. Cependant, il convient de noter que les entreprises plus petites vont privilégier la comptabilité de trésorerie, en raison de sa simplicité et de sa vision court-termiste.

Inscrivez-vous
à la newsletter Chaintrust

Recevez tous les mois votre concentré d’actualité.

L’outil de saisie comptable automatisé qui simplifie votre quotidien
blog-Chaintrust
Pas encore client ?

Prenez RDV pour découvrir notre solution de pré-compta automatisée !

Blog-Chaintrust-02

Paratgez cet article

Vous aimerez aussi