big-data-influence-sur-le-metier-experts-comptables-Chaintrust

Big Data : ses influences sur le métier d’expert-comptable

Partenaire privilégié des entreprises, les experts-comptables accompagnent et conseillent au quotidien des chefs d’entreprise. Ces professionnels ont accès à une mine d’or incroyable : la donnée financière. À l’ère du numérique où la data est souveraine, cela peut s’avérer utile à bien des égards… À condition de savoir comment l’exploiter.

La généralisation de la donnée financière

FEC, liasses fiscales, bilans comptables… C’est un fait, les experts-comptables sont au cœur des flux de données des entreprises. Avec la transition numérique, leur volume s’est multiplié et densifié. Grâce à toutes les informations collectées, les cabinets sont aujourd’hui en mesure d’accompagner leurs clients dans la prise de décision stratégique.

Mais pour cela, la data doit être traitée et affinée. Parce qu’avoir des données brutes, c’est comme avoir une pierre précieuse. Vous devez la polir et la sertir pour lui donner sa vraie valeur. C’est pareil pour la donnée financière. Et c’est là que l’expert-comptable intervient : passer du Big Data (volume important de données), au Smart Data (données triées, classées et pertinentes permettant aux entreprises d’être Data Driven) afin d’obtenir des informations pertinentes. Ainsi, la maîtrise de la data constitue une compétence essentielle pour les cabinets.

À lire aussi : la data, un nouveau levier de croissance pour les entreprises ?

Des experts-comptables aux compétences data centric

Si les experts-comptables possèdent déjà un fort savoir-faire dans leur fonction traditionnelle, celui-ci s’est diversifié avec le Big Data. Leurs missions ne sont plus uniquement centrées sur la tenue comptable, elles intègrent désormais des compétences orientées autour de la data.

Ainsi, un professionnel du chiffre peut apporter son soutien dans la visualisation des données, l’implémentation d’outils de Business Intelligence, la prévision des performances d’une entreprise … ****Même s’ils ne sont évidemment pas des techniciens de la donnée issus d’écoles d’ingénieurs, cette évolution des compétences renforce leur position de conseiller des entreprises.

Pour les nouvelles générations qui entrent sur le marché du travail, ces compétences sont plutôt innées, puisqu’elles ont été baignées depuis leur plus jeune âge dans l’univers de la tech. En revanche, pour les générations d’experts-comptables établis, il est impératif de se former à ces nouveaux usages pour être les prescripteurs de solutions digitales et rester compétitifs.

À lire aussi : l’interprofessionnalité, un facteur clé de succès pour les experts-comptables ?

La nécessité de faire appel à des outils d’automatisation

La donnée comptable et financière est complexe. Même en ayant développé de nouvelles compétences, les experts-comptables doivent se doter d’outils digitaux pour mieux traiter et comprendre les données. Ces outils permettent de mieux valoriser les indicateurs clés de performance (KPI), d’accéder rapidement aux données depuis des tableaux de bords interactifs ou encore de faire du benchmarking en quelques clics.

La mise en place de solutions technologiques à base de Data Science a aussi pour effet d’améliorer la productivité des cabinets. Un grand nombre de tâches est maintenant dématérialisé, le temps gagné est alors réinvesti pour des activités de conseil. En ce sens, Chaintrust permet aux experts-comptable d’automatiser leur saisie comptable, leur permettant ainsi de se concentrer sur des activités plus valorisantes.

En bref, la data a repositionné la valeur ajoutée des experts-comptables. Ils ne sont plus uniquement des fonctions supports pour les entreprises, mais endossent le rôle de médecin conseil qui accompagne à chaque instant les entrepreneurs dans leur choix grâce à leur capacité à collecter, traiter et à traduire la data financière.