cabinet-comptable-definir-ses-honoraires-Chaintrust

Cabinet comptable : comment déterminer le prix de vos prestations ?

Quand on vient d’ouvrir son cabinet d’expertise-comptable, il n’est pas toujours aisé de déterminer le bon tarif pour ses prestations. À la différence d’autres professions libérales, les experts-comptables sont libres de fixer leurs honoraires. Mais alors, sur quels critères se baser pour identifier votre pricing ? Dans cet article, l’équipe Chaintrust vous donne quelques pistes afin de vous aider à trouver le prix idéal pour vos prestations d’expert-comptable !

Fixer son prix : quels éléments à prendre en compte ?

Avant toute chose, vous devez savoir qu’il n’existe pas d’encadrement légal au niveau du montant de vos honoraires. Un expert-comptable détermine librement le prix de ses prestations. En pratique, vous devez prendre en compte un certain nombre de critères pour que votre pricing reflète la valeur de votre travail :

La concurrence autour de vous

Pour déterminer le prix de vente de ses prestations, un expert-comptable doit aussi faire un point sur la concurrence. Connaître les prix pratiqués sur le marché va vous aider à définir votre stratégie de positionnement. Identifiez les prix les plus bas et les prix les plus hauts. Comparez avec les prestations que vous proposez pour rester dans la moyenne des tarifs et ainsi toucher un large panel de clients. À l’inverse, vous pouvez aussi opter pour une stratégie haut de gamme avec des prix élevés alignés à une qualité de service supérieure.

La demande du client

Un autre paramètre à prendre en compte, c’est la nature de la prestation. Selon le niveau de difficulté de la mission pour laquelle un expert-comptable est mandaté, les tarifs pourront varier. Par exemple, l’établissement d’un business plan requiert des compétences plus spécifiques que le traitement de la comptabilité générale. Le volume de documents à traiter va aussi entrer en compte puisque vous passerez plus de temps sur ce dossier. Enfin, le niveau d’urgence de la demande et votre réactivité peuvent aussi faire varier vos tarifs.

Mais aussi…

Nous avons évoqué les principaux critères qui peuvent vous aider à moduler votre prix. Vous pouvez aussi prendre en compte d’autres éléments comme votre expérience et celles de vos collaborateurs, le coût de revient, le niveau de digitalisation du cabinet, la localisation de la mission, votre relation avec votre client

À lire aussi : l’interprofessionnalité, un facteur clé de succès pour votre cabinet ?

Les différents modes de facturation d’un cabinet comptable

Les honoraires d’un expert-comptable peuvent être déterminés selon trois modes de calcul :

Au forfait

Le tarif forfaitaire est la méthode la plus utilisée par les cabinets comptables. Après quelques échanges avec votre client pour identifier l’étendue des travaux, vous allez évaluer le temps nécessaire pour accomplir la mission et déterminer un prix fixe. C’est ce que l’on appelle la facturation au package. Le forfait est un système de facturation qui rassure les clients, car il n’y a pas de surprise quant à des surcoûts éventuels. Toute hausse ou baisse d’honoraires doit faire l’objet d’un avenant que le client peut refuser. Attention donc à déterminer le bon prix dès le début.

Le forfait régularisé est une autre alternative qui permet aux experts-comptables de percevoir des acomptes tout au long de l’année et de procéder à une régularisation à la clôture de l’exercice en fonction des heures réellement passées sur le dossier client.

Au temps passé

L’autre solution c’est de proposer vos services en fonction du nombre d’heures passées par dossier. Vous allez fixer une base horaire qui servira de point de départ pour calculer le montant à facturer à vos clients chaque mois. Cette méthode de calcul a l’avantage d’être modulable selon les besoins de vos clients. En fonction du nombre d’heures passées pour le traitement d’un dossier, le montant de la facture sera plus ou moins conséquent. La tarification à l’heure convient parfaitement à des TPE/PME qui ont de faibles volumes de traitement.

Vous avez désormais toutes les clés en main pour fixer le prix idéal de vos prestations. Vous pouvez réviser les honoraires de votre cabinet comptable chaque année sur la base du savoir-faire de vos collaborateurs, de la notoriété de votre cabinet et du niveau de complexité des demandes.

À lire aussi : cabinet comptable 2.0, vers l’automatisation des processus métier