automatiser comptabilité

Les externalités positives liées à l’automatisation comptable

Qui n’a pas eu le droit à l’exemple de l’apiculteur lors de ses cours d’économie pour illustrer la notion d’externalité positive ? À croire que depuis James Meade aucun professeur d’économie n’a été en mesure d’illustrer autrement le concept d’externalité. Il s’agit pourtant d’une notion plutôt simple qui décrit une situation dans laquelle avantage ou désavantage est engendré à autrui par l’activité économique d’un agent sans que cela donne lieu à une compensation monétaire. Autrement dit, c’est lorsque vous bénéficiez de quelque chose sans en payer le prix. L’agent économique qui en bénéficie est alors qualifié de « passager clandestin (free rider) ». Dans la logique de l’action collective le free rider est cet individu qui profite des efforts de tous.

Avec un prix de marché d’environ 20€ / mois / dossier, l’automatisation comptable semble avoir trouvé son prix d’équilibre auprès de ses consommateurs. Mais est-ce que ça les vaut vraiment ? Pensez-vous vraiment que ce prix reflète la valeur perçue par les utilisateurs ? Chaintrust vous présente preuve à l’appui les 5 externalités positives qui découlent de l’automatisation comptable.

1. Un gain de temps significatif

D’une manière générale, le gain de temps est le principal avantage attendu de l’automatisation. L’idée étant que l’outil puisse traiter automatiquement et dans le même temps, l’ensemble de la saisie des collaborateurs.

2. Gage de qualité pour alléger vos revues

Par ailleurs, les capacités de calculs dont peut faire preuve la machine sont gages de qualité dans la production de l’information financière. La qualité se perçoit d’une part dans le choix des schémas comptables que l’algorithme détermine en fonction des pratiques courantes identifiées en base. D’autre part, la qualité s’apprécie au travers des tests d’audit fiable (détection d’anomalie de cut-off, rejet de doublons, désactivation des pièces incorrectes …).

3. Remettre l’humain au cœur du métier

Même s’il résulte d’un concentré de technologie, notre outil est destiné à remettre l’humain au cœur de la profession. En émancipant les collaborateurs des tâches rébarbatives, il recentre le métier autour de la réflexion, le suivi et le conseil. C’est donc une place redonnée à l’intelligence humaine dans les relations de travail, les relations clients etc.

4. Scale-up vos cabinets

Le monde de l’expertise connait une segmentation très marquée avec une concentration de près de 30% des parts de marchés au niveau des Big4. Recourir à l’automatisation de la saisie courante permet aux middle market de concentrer ses ressources humaines sur des prestations à forte valeur ajoutée et onboarder des clients qu’ils n’auraient pas forcément pu accepter s’ils devaient assumer entièrement la tenue comptable.

5. Définir une nouvelle relation client

La tenue des comptes est parfois un poids pour les entrepreneurs ou les services financiers qui peinent à structurer des process efficients qui rendent la tâche moins painful. Les plateformes SaaS intuitives et

ergonomiques permettent de responsabiliser le client et redéfinir une nouvelle relation sans boite à chaussure de 2ans de tickets de caisse papier.

En définitive, 20€ ce n’est pas seulement un prix qui permet de supporter les couts d’hébergement de serveurs, de développement tech et d’un customer success qui fait des étincelles. C’est surtout un coût pour le client qui offre un champ des possibles en matière de qualité de travail, de procédé productif, de relation client, de gestion de ressources humaines …

Vous aussi, devenez un Free rider pour 20€ par mois 😎

écrit par Léopold Wenger