La cryptologie russe au service de l’automatisation comptable : la distance de Levenshtein

Au sein de notre profession, les chiffres n’ont de secrets pour personne. Cadrages, MUS, Benford, examens analytiques de validation … les experts-comptables disposent de tous les outils nécessaires pour faire parler les débits et les crédits. Mais la comptabilité, ce n’est pas que de la donnée numérique. Sur l’ensemble des colonnes d’un FEC, seules 3 sont purement « numériques ». Le reste des champs correspond soit à des dates, soit des données « alphanumériques ». Vous vous demandez comment exploiter ces informations ? Dans quel but ? Pour cela, Chaintrust est allé fouiller du côté de la cryptologie et la science Russe du temps de la Guerre Froide. 

Élaborée par Vladimir LEVENSHTEIN, la distance dite de « Levenshtein » permet d’étudier le degré de similarité qui existe entre 2 chaines de caractères alphanumériques. Afin d’évaluer cette « distance » qui sépare 2 chaines de caractères, il convient alors de calculer le nombre minimal d’opérations nécessaires pour passer de l’un à l’autre, sachant qu’une opération relève soit :

  • D’un ajout, 
  • D’une modification,
  • D’une suppression de caractère. 

Remarque : Interchanger la position de 2 caractères n’est pas une opération prise en compte dans le Levenshtein. La distance minimale entre 2 termes est alors de 0 (cas des homonymes) et commence à être considérée comme élevée au-delà de 10.

Dans un langage plus savant, cela donne :

Fréquemment utilisé par les moteurs de recherche, il permet notamment de suggérer à son utilisateur la présence d’une faute de frappe dans sa saisie. Appliqué au monde de l’automatisation comptable, le Levenshtein est un outil qui permet d’exploiter les données alphanumériques du FEC et de les corréler avec les informations présentes sur une pièce comptable. Chaintrust base son jugement sur l’analyse d’un score situé entre 0 & 100 qui prend en compte :

  • La distance de Levenshtein ;
  • Un coefficient de similarité.

Faites confiance à Vladimir LEVENSHTEIN et n’attendez plus : signez pour Chaintrust !