confiance automatisation

La confiance, clé de voûte de l’automatisation de la saisie comptable

Lorsqu’un entrepreneur lance sa société, son premier interlocuteur est généralement un expert-comptable. Que ce soit pour un restaurant, une agence web ou une société de déménagement, c’est quasiment toujours l’expert-comptable que l’on va voir en premier. C’est tout sauf un hasard…

L’expert-comptable, le partenaire de confiance par excellence

Cette relation particulière entre l’entrepreneur et son expert-comptable dépend d’un corollaire très fort : une confiance aveugle doit exister entre ces deux interlocuteurs. C’est tout à fait paradoxal par ailleurs, car généralement les experts-comptables sont choisis par les primo entrepreneurs un peu au hasard, au travers des rencontres diverses ou par relations communes. 

Comme les entrepreneurs ne comprennent pas forcément à quoi “servent” les experts-comptables, ils ont tendance à prendre le premier venu avec qui ils ont eu un bon contact; ce n’est qu’après plusieurs mois ou années que les entrepreneurs comprennent la valeur d’un expert-comptable de qualité.

Et cela change tout.

Une pression énorme repose donc sur les experts-comptables, qui se savent choisis par des entrepreneurs pour effectuer une grande variété de tâches dont ces derniers n’ont pas la moindre idée. Cette pression, qui repose d’abord sur les épaules des experts-comptables, se répercute inéluctablement sur tous les autres maillons de la chaîne : collaborateurs du cabinet, prestataires externes, logiciels…

Pourquoi faire confiance à un logiciel d’automatisation de la saisie des écritures comptables ?

Ainsi, lorsqu’il s’agit de choisir un logiciel d’automatisation de saisie comptable, cette pression se ressent aussi et c’est parfaitement normal.

Comment être sûr que les écritures qui sortiront du logiciel seront les bonnes ? 

Faut-il tout vérifier, ou juste effectuer un échantillonnage ? 

Les données de mes clients seront-elles en sécurité ? 

La politique de confidentialité de l’outil est-elle adaptée à leurs besoins ? 

Puis-je communiquer sans crainte sur le fait que j’utilise un outil d’automatisation ?

La technologie peut faire peur et susciter la méfiance, surtout quand elle adresse des problématiques aussi sensibles que l’argent. 

Pourtant, il est possible de développer avec des outils conçus en mode privacy by design. Pour ce faire, chaque étape du développement de l’outil doit prendre en compte les implications potentielles en termes de sécurité et de confidentialité. Les bases de code doivent être structurées en silo, de telle manière que chaque module de code n’ait qu’une seule responsabilité, ce qui permet d’éviter des bugs et des fuites d’informations. 

Les contenus des bases de données doivent être anonymisés une fois qu’ils ont rempli leur rôle d’apprentissage de la donnée. Les mots de passe doivent être chiffrés et hashés, pour que même en cas de fuite de données, ils soient rendus inutilisables en l’état. Les modèles d’IA doivent être indépendants les uns des autres pour assurer un rendu optimal…

Entre un cabinet d’expertise comptable et ses prestataires, la confiance ne peut être aveugle, mais doit se gagner ou au moins, se mériter. 

L’engagement Chaintrust sur la confiance

C’est pourquoi chez Chaintrust, nous mettons un accent particulier sur la sécurité et la confidentialité pendant toutes nos phases de déploiement. Chaque fonctionnalité d’automatisation que nous codons pour vous est confrontée à la fois aux problématiques comptables que nos clients affrontent, mais également à tous les enjeux de sécurité et de confidentialité.

L’objectif de Chaintrust n’est pas uniquement d’automatiser votre saisie comptable mais de le faire avec les standards les plus avancés du marché en termes de sécurité des données et de flux d’information.

Automatiser sa saisie comptable est un processus qui est très chronophage pendant la phase de déploiement de l’outil au sein du cabinet, notamment car les collaborateurs peuvent parfois faire montre d’inquiétude et de circonspection face à l’efficacité et la facilité d’utilisation d’un produit.

En bref, sans confiance, aucune automatisation n’est possible. L’expert-comptable doit pouvoir se reposer entièrement sur la technologie, sans avoir à s’inquiéter du rendu final. C’est un gain conséquent de temps et d’énergie. Depuis le départ, nous plaçons la confiance au centre de la vision de Chaintrust afin de mieux servir les experts-comptables et la comptabilité d’aujourd’hui et de demain.