fraude au président

Collaborateurs comptables : cible de choix pour la fraude au président

Dans une étude menée par l’Association of Certified Fraud Examiner (ACFE) et Grant Thornton, près de 50% des entreprises interrogées affirment avoir été exposées à plus de tentatives de fraude en période de crise sanitaire qu’en temps normal. De plus, 71% d’entre elles anticipent une recrudescence des cas de fraudes dans les années à venir.

Rappelons que dans le circuit économique, la fraude a coûté près de 42 milliards de dollars aux entreprises selon le cabinet de conseil PwC. Cette menace qui pèse sur la gouvernance, la sécurité et la confiance entre les entreprises concerne tout particulièrement les experts-comptables et leurs collaborateurs qui sont une cible de choix pour une fraude au président.

La modélisation de la fraude

La fraude est un sujet familier pour les auditeurs qui dans le cadre des diligences autour de la NEP 240 sont tenus de mettre en place des procédures afin d’identifier toute opération « intentionnelle portant atteinte à l’image fidèle des comptes et de nature à induire en erreur l’utilisateur des comptes». Au sens juridique, l’acte frauduleux peut se définir comme un acte «accompli en vue de porter atteinte délibérément aux droits et intérêts d’autrui».

Par essence, la fraude intervient là où il existe une faille et se renouvelle constamment avec son environnement. Il est donc très complexe de les modéliser et de prédire la survenance de tous les cas de fraudes.

Même s’il existe des schémas types, les éléments matériels varient. Toutefois, il existe une approche qui permet d’identifier les situations de fragilités en entreprise, ouvrant la porte aux cas de fraudes. Il s’agit du triangle de Cressey (1950). Sur la base de plus de 200 entretiens avec des criminels incarcérés pour escroquerie, il distingue les trois principales motivations à l’origine de leur infraction et les modélise dans un triangle.

Ce modèle a été mis à jour par les travaux de Kranacher et al. (2011) et Dorminey (2012) permettant de mieux comprendre les moyens mis en œuvre pour prévenir et identifier la fraude. Ils arrivent aux conclusions suivantes :

• L’acte frauduleux consiste à développer une méthodologie et la mettre en pratique ;

• La dissimulation représente l’acte ayant pour objectif de cacher la fraude ;

• La conversion est le processus de transformation des bénéfices mal-acquis en actifs utilisables par le fraudeur

Mode opératoire d’une fraude au président

Les collaborateurs comptables sont au carrefour des flux et centralisent des informations clefs de l’entreprise et de ses dirigeants. Du fait des échéances fiscales et sociales, ils peuvent être amenés à travailler dans l’urgence sous pression.

Il s’agit là d’une opportunité pour le fraudeur qui va profiter d’un moment de pression pour s’immiscer dans un processus “classique” pour dissimuler son acte. Ce mode opératoire est typique de la fraude au président. En effet, dans ce mode opératoire, les éléments suivants sont réunis :

  • S’adresser à une personne clef de l’entreprise 
  • Dans un contexte d’urgence (période fiscale, veille de départ en congés, …)
  • En se faisant passer pour un dirigeant de l’entreprise (d’où le nom de fraude au président)

Dans les cas les plus classiques, l’escroc s’adresse au collaborateur comptable un vendredi soir, idéalement veille de départ en vacances (information parfois accessible sur les réseaux sociaux) via un sms ou un mail concis demandant une action immédiate et urgente (envoi de mot de passe, virement bancaire, …)

D’autres procédés consistent au contraire à instaurer un climat de confiance avec la victime au travers de plusieurs échanges préalables.

En définitive les schémas de fraudes évoluent en permanence dans leur procédé. Les collaborateurs sont parmi les plus exposés à ces risques étant donné la sensibilité de l’information financière avec laquelle ils travaillent au quotidien. Les nouvelles technologies et notamment l’IA sont là pour apporter de la sécurité aux professionnels du chiffre.

Confiez votre saisie à Chaintrust et sécurisez vos processus de saisie.